Action de Greenpeace contre les “investissements nucléaires” de BNP Paribas

by

      
   PARIS, 21 oct 2010 (AFP) – L’organisation écologiste Greenpeace a organisé  eudi à Paris un “transport de fonds radioactifs” symbolique pour dénoncer les
“investissements nucléaires” de banques dont la BNP Paribas au Brésil, a constaté l’AFP.
   Une dizaine de militants, dont plusieurs déguisés en convoyeurs de fonds, ont participé à l’opération qui a débuté devant le siège de la BNP Paribas,
dans le IIème arrondissement de la capitale.
   Ils ont simulé un chargement de sacs de billets de banque à bord d’un camion sur lequel on pouvait lire: “BNP, banque nucléaire de Paris” ainsi que
l’adresse d’un site mis en ligne par Greenpeace à l’adresse du grand public, www.ouvavotreargent.com.
   D’autres militants, habillés de combinaisons blanches, se sont postés devant la banque et déployé une large banderole: “Stop aux investissements
radioactifs”.
   Le groupe s’est ensuite déplacé jusqu’au siège d’Areva, non loin de là, où il a déchargé les sacs devant l’entrée, et de nouveau déroulé sa banderole.
   Sophia Majnoni, responsable de la campagne nucléaire et énergie de Greenpeace France, dénonce “les pratiques de la BNP Paribas, qui investit dans
le nucléaire tout en affirmant qu’elle s’engage pour l’environnement”.
   Elle assure qu’un consortium de banques formé également de la Société Générale et du Crédit agricole serait engagé dans le financement du projet
nucléaire brésilien, la poursuite de la construction d’un troisième réacteur à Angra dont “les critères de sûreté sont obsolètes”.
   Le Brésil possède deux réacteurs nucléaires sur le site d’Angra : Angra 1 (626 MWe, mis en service en 1985), et Angra 2 (1 270 MWe, mis en service en
2001). Le projet Angra 3 (1 394 MW), entamé en 1984, a été interrompu en 1985 faute de financements, selon Areva.
   Greenpeace situe cet arrêt à 1986, année de l’accident de Tchernobyl.
   Interrogée par l’AFP, la BNP Paribas a assuré “qu’aucune décision n’est prise à ce stade sur ce projet”.
   Selon Antoine Sire, directeur de la communication de la banque, “5% des engagements commerciaux de la banque sont consacrés au secteur de l’énergie
dont moins de 2% au nucléaire, les entreprises françaises étant prépondérantes”.

Anúncios

Tags: , , , , ,

Deixe um comentário

Preencha os seus dados abaixo ou clique em um ícone para log in:

Logotipo do WordPress.com

Você está comentando utilizando sua conta WordPress.com. Sair / Alterar )

Imagem do Twitter

Você está comentando utilizando sua conta Twitter. Sair / Alterar )

Foto do Facebook

Você está comentando utilizando sua conta Facebook. Sair / Alterar )

Foto do Google+

Você está comentando utilizando sua conta Google+. Sair / Alterar )

Conectando a %s


%d blogueiros gostam disto: